Rechercher

Le biais des coûts irrécupérables

Vous venez de boucler un séjour poker avec vos potes dans le sud de la France. Malheureusement pas de bol, sur les trois, deux sont obligés d'annuler pour des raisons personnelles et celui qui reste ce n'est pas celui avec qui vous vous entendez le mieux.

Alors que vos billets de trains et votre réservation d’hôtel n'est pas annulable, vous vous faites une raison et vous vous dites que vous irez quand même.

La veille de partir, une amie à vous propose de se réunir ce même week-end dans votre ville avec des amis d'enfance...

Malheureusement vous refuser étant donnée que vous êtes déjà engagé dans la première activité... Et au dernier moment votre dernier "pote"annule, mais vous avez investis 684€ dans ce séjour et même s'il annonce clairement pourris, vous ne pouvez pas cracher sur l'argent que vous avez investi.





Et bien c'est ça un biais des coûts irrécupérables. Les 684€ investi ne sont pas récupérables, c'est un fait. Pourtant et malgré tout, notre cerveau à la fâcheuse tendance à prendre en compte cette somme d'argent (ou bien le temps) investi et dont on ne peut rien récupérer.


Au final, ce brave gars va passer un séjour de merde, alors que ses potes d'enfance sont en train de s'amuser comme des petits fou... Tout ça parce qu'il a voulu "rentabiliser" l'argent investi. Or il n'y a rien a rentabiliser. Qu'il aille faire son séjour poker ou avec ses amis d'enfance, il ne pourra pas récupérer son argent. Par contre dans un cas il pourrait passer un week-end pourris (et il le sait) et dans l'autre cas un week-end trop cool (et il le sait aussi). La logique aurait voulu qu'il aille donc voir ses amis d'enfance... Mais le biais des coûts irrécupérables en a voulu autrement.


Donc prenez bien ça en compte : une fois l'argent investi, si votre projet est nul... Et bien annulé le.


Ce biais s'appel aussi "l'erreur du jugement du Concorde", avion supersonique dans lequel les Français et les Britanniques ont continué à investir dans un projet qu'il savait très bien qu'il serait à perte et cela uniquement pour une seule raison : ils avaient déjà mis beaucoup d'argent sur la table.... (et aussi pour des raisons politiques).

© Coachmentalpoker par Valentin "Valou29"